Formule 3

Un article de WikiF1, l'encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

La Formule 3 est une catégorie de monoplaces en sport automobile.


Sommaire

Historique

L'histoire de la Formule 3 se dessine à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale lorsque la FIA clarifie les différentes catégories de voitures dans le sport automobile (1948-1950).


La F3 500 cm3

Entre 1950 et 1958, les F3 sont équipées de moteurs de 500 cm3. La plupart du temps, on utilise des blocs venus de la moto (Norton, JAP...). Cooper était le constructeur le plus en vue de cette période.


La F3 1 000 cm3

Après un intermède dû à l'existance de la Formule Junior, la F3 réapparaît en 1964. Les moteurs utilisés ont une cylindrée de 1 000 cm3. Le plus utilisé de ces blocs fut un Cosworth dérivé de la Ford Anglia.


La F3 1 600 cm3

De 1971 à 1973, les F3 évoluent avec une motorisation de 1,6 litre. C'est à cette époque que l'aérodynamisme fait une entrée e force dans le discipline.


La F3 2 000 cm3

A partir de 1974, les F3 montent à 2 litres. C'est toujours d'actualité et cette exemple est une rareté de stabilité dans les réglements sportifs de l'automobile.


Technique

Une F3 est composée d'un châssis monocoque qui utilise des pneus "slicks" et des ailerons avant et arrière. Dallara occupe une place de quasi monopoles depuis la fin des années 1990, bien que l'on trouve quelques Lola, Mygale et/ou SLC.

Les moteurs sont des 4 cylindres en ligne atmosphériques de 2 000 cm3. Ils doivent avoir un moteur de série pour origine. Le plus souvent les constructeurs s'adjoignent les services de préparateurs : Honda et Mugen, Opel et Spiess, Mercedes et HWA, Toyota et Tom's, etc.

Les différents championnats

La Formule 3 est découpée en plusieurs championnats nationaux, régionaux et continentaux.

Monde

Europe

Amériques

Asie

Océanie

Les courses importantes

Il existe de grands rassemblements où se rencontrent les meilleurs pilotes de chaque championnat :

Outils personels