Sergio Pérez

Un article de WikiF1, l'encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

Sergio Pérez est un pilote mexicain.


Biographie

Comme la plupart des pilotes, Sergio Pérez débute par le karting. Dans cette discipline, il termine 4ème de l'Easykart Mexico en 2003 (100 cc).

En 2004, il passe à la Formule Barber avant d'effectuer deux saisons en Formule BMW allemande, discipline où il termine 6ème en 2006.

En 2007, il passe à la Formule 3. Au cours de cette première saison, il termine champion de la National Class britannique pour le team T-Sport. En parallèle, il participe à deux manches d'A1 Grand Prix pour son équipe nationale.

En 2008, toujours pour T-Sport, il signe quatre succès en F3 britannique et termine 4ème du classement final derrière Jaime Alguersuari, Oliver Turvey et Brendon Hartley.

Durant l'hiver, il participe aux GP2 Asia Series pour le Campos Grand Prix et remporte la 2ème manche du meeting de Sakhir. Il termine 7ème du championnat.

En 2009, il effectue sa première campagne en GP2 pour Arden International. Avec 22 points, il termine 12ème du championnat.

Durant l'intersaison, il passe chez Addax Team (ex-Campos) sans aucune réussite (15ème). De retour en Europe, il signe une pole et quatre victoires, ce qu'il vaut le premier accessit au championnat derrière le Vénézuélien Pastor Maldonado. A la fin de la saison, grâce au soutien de Telmex (géant des télécoms mexicains dirigé par l'homme le plus riche du monde : Carlos Slim), il est recruté par Sauber pour être le coéquipier de Kamui Kobayashi en Formule 1, tout en étant membre de la Ferrari Driver Academy.

7ème de son premier Grand Prix, il est déclassé pour non conformité de sa monoplace mais marque "réellement" en Espagne. Il est victime d'un terrible crash à la sortie du tunnel de Monaco (au même endroit que Karl Wendlinger 17 ans auparavant) et ratez le Grand Prix suivant, au Canada, toujours souffrant. Il marque encore en Grande-Bretagne (7ème), au Japon (8ème), à Singapour et en Inde (10ème). Il est logiquement reconduit pour une seconde saison chez les Helvètes où il marque "pour de bon" les points de la 8ème place en Australie avant de lutter pour la victoire face à Fernando Alonso en Malaisie. On parle alors déjà de lui pour remplacer Felipe Massa chez Ferrari. Il signe un nouveau podium au Canada puis une nouvelle deuxième place en Italie derrière Lewis Hamilton. C'est alors qu'il est appelé par McLaren pour y remplacer ce même Hamilton en partance pour Mercedes. Il commence pourtant à faire parler de lui pour son pilotage très agressif. Il s'est accroché avec Pastor Maldonado (autre "tendre" du peloton) à Silverstone et ne marque plus aucun point suite à l'annonce de son passage chez les Britanniques.

Victime de la désastreuse MP4/28, il vit une saison très difficile et multiplies les incartades et il semble sur-piloter : ses passages en force sur son coéquipier Jenson Button et Kimi Räikkönen à Monaco sont révélateurs. Sur la selette à la mi-saison malgré le soutien de Telmex, il semble rebondir avec de belles performances en fin de saison (5ème en Inde, 6ème au Brésil) mais son sort est déjà scellé et il est remplacé par Kevin Magnussen en fin d'année.

Il tente de ressaisir sa chance chez Force India en compagnie de Nicolas Hülkenberg.

Palmarès

  • 2007 : champion de Grande-Bretagne de Formule 3 (National Class)
  • 2010 : vice-champion de GP2
Outils personels