Audi A4 DTM

Un article de WikiF1, l’encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

L’Audi A4 DTM est une voiture de course – principalement – utilisée dans le championnat DTM à partir de la saison 2004.
Sommaire [cacher] 1 Audi A4 DTM spécification 2004 (R11)

1.1 Quelques mots
1.2 Caractéristiques techniques
2 Audi A4 DTM spécification 2005 (R12)

2.1 Quelques mots
2.2 Caractéristiques techniques
3 Audi A4 DTM spécification 2006 (R12+)

3.1 Quelques mots
3.2 Caractéristiques techniques
4 Audi A4 DTM spécification 2007 (R13)

4.1 Quelques mots
4.2 Caractéristiques techniques
5 Palmarès
[modifier] Audi A4 DTM spécification 2004 (R11)
Version 2004 – livrée M. Ekström
Agrandir
Version 2004 – livrée M. Ekström
[modifier] Quelques mots

Après plusieurs années où Audi s’est contenté de fournir une aide logistique et technique en tant que prestataire, la marque aux anneaux a décidé de se lancer officiellement dans le grand bain du DTM, en développant six nouvelles A4. Avec ce retour, Audi revient dans une discipline qu’elle connaît. En atteste ses deux titres de champions en 1990 et 1991 avec les V8 Quattro. C’est d’ailleurs l’Audi A4 Quattro qui, statistiquement, a été la plus titrée en supertourisme entre 1995 et 1999. De plus, Audi n’a jamais vraiment lâché la compétition, développant notamment un programme au Mans avec l’Audi R8. La marque supporte également un programme en ALMS et dans la nouvelle série LMES. Un programme fort a été développé. Ainsi, le week-end du 12 et 13 juin fût particulièrement important pour Audi. En effet, ses différents programmes lui imposaient de combattre sur deux fronts le même week-end : au Mans et au Nürburgring. Audi est également impliqué dans le championnat de tourisme suédois (STCC).

Avec l’A4 nouvellement développée par Audi Sport, la marque souhaite retrouver son niveau d’antan dans la discipline phare en Allemagne. Audi ne cache ses ambitions : elle revient pour la victoire. Juste pour la victoire. D’autant qu’en 2002, un coupé, dénommé Audi TT-R, engagé par Abt avait déjà gagné un titre avec Laurent Aiello. Si le châssis a complètement été changé cette année, le moteur, issu de l’Audi TT-R, a été revu et corrigé par les ingénieurs, pour fournir jusqu’à 460 chevaux.

En 2004, Audi engage deux équipes différentes : Christian Abt, Mattias Ekström, Tom Kristensen et Martin Tomczyk pour Abt Sportsline tandis que Frank Biela et Emanuele Pirro courront pour le team Joest. Dix manches composent le championnat cette année, couvrant l’Allemagne, le Portugal, l’Italie, les Pays-Bas et la République Tchèque.

[modifier] Caractéristiques techniques
Type de véhicule Voiture de tourisme DTM
Chassis Chassis tubulaire intégrant une cellule de sécurité pour le pilote
Moteur V8 atmosphérique à 90°, 4 soupapes par cylindre, 2 brides d’air réglementaires de 28.0 mm
Convertisseur catalytique à trois voies
Gestion moteur Bosch MS2.9
Système de lubrification Carter sec
Cylindrée 4.000 cc
Puissance Approximativement 460 chevaux
Coupe > 500 Nm
Transmission Aux roues arrières
Embrayage Embrayage renforcé en fibres de carbone
Boîte de vitesse Boîte de vitesses séquentielle 6 rapports
Différentiel Différentiel auto-bloquant à disques ajustable
Arbre de transmission Arbres à joints homocinétiques tripodes coulissants
Direction Assistée à crémaillère
Suspensions Suspensions avant et arrière indépendantes
Amortisseurs réglables
Freins Double circuit hydraulique de freinage
Etriers en alliage
Disques ventilés avants et arrières en carbone
Répartition de freinage réglage par le pilote
Jantes OZ magnésium
Avant : 10 * 18 pouces
Arrière : 11 * 18 pouces
Pneumatiques Dunlop radial, imposés par le règlement
Avant : 265/660-R18
Arrière : 280/660-R18
Longueur 4.800 mm
Largeur 1.850 mm
Hauteur 1.200 mm
Poids minimum
(pilote compris) 1.035 kg
Réservoir 70 litres

[modifier] Audi A4 DTM spécification 2005 (R12)
Version 2005 – livrée M. Ekström
Agrandir
Version 2005 – livrée M. Ekström
[modifier] Quelques mots

Après le relifting du modèle de série et son titre de champion, Audi décide de produire une nouvelle voiture, intégrant la fameuse calandre Single Frame. De plus, l’expérience acquise par Audi durant le championnat 2004 lui a été profitable et importante dans la gestion de son programme cette année. Ainsi, si de l’aveu des responsables d’Audi, l’A4 de l’an passé était conventionnelle, ce nouveau modèle innove sur de nombreux détails. Le développement de la voiture a commencé dès la fin de la saison 2004, le premier roulage est venu quelques mois plus tard, le 14 février, dans le sud de l’Espagne.

La nouvelle monture a passé plusieurs centaines d’heure en soufflerie, la calandre Single Frame nécessitant une refonte complète de l’aérodynamique de la partie avant, mais aussi du système de freins et du refroidissement du moteur. Même l’impact de la réduction des appuis à l’arrière, décrêté par le règlement, a été gommé par ces nombreuses recherches. Par rapport au châssis de l’an dernier, le centre de gravité a été abaissé alors que le poids a été significativement réduit. Selon les pilotes, la voiture est même plus facile à régler que sa devancière. Quelques autres petits détails la distinguent de l’ancien modèle. Ainsi les crics soulevant la voiture lors des arrêts ne sont plus actionnés de l’arrière, mais de la porte arrière gauche, réduisant le temps du pit-stop. Un effort a également été consenti pour réduire la température à l’intérieur de l’habitacle. La boîte de vitesse a gagné en efficacité ce qu’elle a perdu en poids tandis que le moteur V8, en plus du gain de quelques chevaux, voit une amélioration dans les bas et moyens régimes. Au niveau poids, le règlement imposé un lest de 15 kilos supplémentaires par voiture.

[modifier] Caractéristiques techniques
Type de véhicule Voiture de tourisme DTM
Chassis Chassis tubulaire intégrant une cellule de sécurité pour le pilote
Moteur V8 atmosphérique à 90°, 4 soupapes par cylindre, 2 brides d’air réglementaires de 28.0 mm
Convertisseur catalytique à trois voies
Gestion moteur Bosch MS2.9
Système de lubrification Carter sec
Cylindrée 4.000 cc
Puissance Approximativement 460 chevaux
Coupe > 500 Nm
Transmission Aux roues arrières
Embrayage Embrayage renforcé en fibres de carbone
Boîte de vitesse Boîte de vitesses séquentielle 6 rapports
Différentiel Différentiel auto-bloquant à disques ajustable
Arbre de transmission Arbres à joints homocinétiques tripodes coulissants
Direction Assistée à crémaillère
Suspensions Suspensions avant et arrière indépendantes
Amortisseurs réglables
Freins Double circuit hydraulique de freinage
Etriers en alliage
Disques ventilés avants et arrières en carbone
Répartition de freinage réglage par le pilote
Jantes OZ magnésium
Avant : 10 * 18 pouces
Arrière : 11 * 18 pouces
Pneumatiques Dunlop radial, imposés par le règlement
Avant : 265/660-R18
Arrière : 280/660-R18
Longueur 4.800 mm
Largeur 1.850 mm
Hauteur 1.200 mm
Poids minimum
(pilote compris) 1.050 kg
Réservoir 70 litres

[modifier] Audi A4 DTM spécification 2006 (R12+)
Version 2006 – livrée M. Ekström
Agrandir
Version 2006 – livrée M. Ekström
[modifier] Quelques mots

Cette année sera particulièrement importante pour Audi qui s’engage officiellement sur deux fronts différents : le Mans avec son Audi R10 et le championnat DTM avec la nouvelle Audi A4, évolution du modèle de l’an dernier. C’est d’ailleurs la première fois de son histoire qu’Audi engage tant de pilotes dans le championnat. La flotte Audi se compose de neuf pilotes d’usine et d’un indépendant. Hormis Vanina Ickx et Olivier Tielemans (remplacé tour à tour par Jeroen Bleekemolen et par Nicolas Kiesa), tous les pilotes connaissent l’univers DTM. Heinz-Harald Frentzen et Timo Scheider viennent compléter l’armada allemande.

Si le modèle 2004 était totalement neuf, le bolide dans sa livrée 2006 n’est qu’une évolution de son prédécesseur. En interne, il a d’ailleurs été nommé R12+, le plus pouvant être interprété plus comme une évolution qu’une révolution. La réglementation, dans un but de réduction des coûts ayant totalement été gelée, peu de modifications ont été apportées au modèle de la marque.

Seul le moteur a réellement été retravaillé. Le V8 présent sur la voiture l’an dernier était issu de l’Audi TT-R et présentait plusieurs désavantages, accusant le poids des années. Le centre de gravité a encore été légèrement abaissé. Audi a profité de l’expérience acquise avec son R8 pour revoir en profondeur le système de refroidissement. La puissance et le couple restent inchangés, suite à la mise en place de brides d’admission d’air. A défaut de jouer sur ces facteurs, Audi a préféré s’assurer une meileure stabilité de la voiture.

Au niveau aérodynamique, le “gel réglementaire” est également bien présent. De l’aveu des dirigeants, ils n’ont pu toucher qu’à 5% de la voiture, les 95 autres étant fixés. Les seules modifications permises concernaient la cinématique des suspensions, la face avant, le diffuseur arrière et les ailes de la voiture. Notons également que le poids minimumu a augmenté de 30 kilos, pour atteindre 1.070 kilos.

[modifier] Caractéristiques techniques
Type de véhicule Voiture de tourisme DTM
Chassis Chassis tubulaire intégrant une cellule de sécurité pour le pilote
Moteur V8 atmosphérique à 90°, 4 soupapes par cylindre, 2 brides d’air réglementaires de 28.0 mm
Convertisseur catalytique à trois voies
Gestion moteur Bosch MS2.9
Système de lubrification Carter sec
Cylindrée 4.000 cc
Puissance Approximativement 460 chevaux
Coupe > 500 Nm
Transmission Aux roues arrières
Embrayage Embrayage renforcé en fibres de carbone
Boîte de vitesse Boîte de vitesses séquentielle 6 rapports
Différentiel Différentiel auto-bloquant à disques ajustable
Arbre de transmission Arbres à joints homocinétiques tripodes coulissants
Direction Assistée à crémaillère
Suspensions Suspensions avant et arrière indépendantes
Amortisseurs réglables
Freins Double circuit hydraulique de freinage
Etriers en alliage
Disques ventilés avants et arrières en carbone
Répartition de freinage réglage par le pilote
Jantes OZ magnésium
Avant : 10 * 18 pouces
Arrière : 11 * 18 pouces
Pneumatiques Dunlop radial, imposés par le règlement
Avant : 265/660-R18
Arrière : 280/660-R18
Longueur 4.800 mm
Largeur 1.850 mm
Hauteur 1.200 mm
Poids minimum
(pilote compris) 1.070 kg
Réservoir 70 litres

[modifier] Audi A4 DTM spécification 2007 (R13)
Version 2007 – livrée T. Scheider
Agrandir
Version 2007 – livrée T. Scheider
[modifier] Quelques mots

La version 2007 est décrite par les responsable de la marque aux quatre anneaux comme une étape transitoire. Ainsi, elle sera chargée une dernière fois de montrer le potentiel qui l’a amené à récolter plusieurs victoires par le passé, avant de laisser définitivement place (au moins pour la représentation officielle de l’écurie Abt) au nouveau modèle A4, lors du début de la prochaine saison, en 2008. Le modèle n’apporte que peu d’évolutions par rapport au projet R12+, en conséquence de la relative stabilité des règlements techniques. L’aérodynamique, les suspensions et le moteur sont les principaux points qui ont été retravaillés pour corriger les erreurs de la dernière livrée, qui échoua dans sa lutte pour le titre.

L’équipage officiel diffère peu. Il se compose à nouveau du multiple vainqueur du Mans, Tom Kristensen, de Mattias Ekström et de Martin Tomczyk (qui a remporté sa première course l’an dernier). Timo Scheider se voit également promu et hérite du dernier baquet 2007 laissé libre par le départ de Frentzen. Trois autres équipes sont également de la partie. Le team Phoenix accueillera Christian Abt, habitué de la discipline et le français Alexandre Prémat. Le team Rosberg aura sous son aile deux transfuges de chez Porsche : Mike Rockenfeller et Lucas Luhr. Ils espèrent ainsi pouvoir s’aligner en catégorie LMP1 avec Audi au Mans et tenter cette fois la victoire au général. Futurecom disposera de deux voitures en configuration 2005 pour Adam Carroll, qui a délaissé, faute d’offres correctes, les championnats monoplaces, et Vanina Ickx.

Au terme d’une saison disputée, l’Audi A4 DTM a prouvé qu’elle avait encore de beaux restes. Elle permet à Matthias Ekström de signer un second titre dans la discipline lors de l’ultime manche, trois ans après avoir été sacré pour la première fois. Dans le même temps, Audi remporte le trophée constructeur qui l’opposait à Mercedes.

[modifier] Caractéristiques techniques
Type de véhicule Voiture de tourisme DTM
Chassis Chassis tubulaire intégrant une cellule de sécurité pour le pilote
Moteur V8 atmosphérique à 90°, 4 soupapes par cylindre, 2 brides d’air réglementaires de 28.0 mm
Convertisseur catalytique à trois voies
Gestion moteur Bosch MS2.9
Système de lubrification Carter sec
Cylindrée 4.000 cc
Puissance Approximativement 460 chevaux
Coupe > 500 Nm
Transmission Aux roues arrières
Embrayage Embrayage renforcé en fibres de carbone
Boîte de vitesse Boîte de vitesses séquentielle 6 rapports
Différentiel Différentiel auto-bloquant à disques ajustable
Arbre de transmission Arbres à joints homocinétiques tripodes coulissants
Direction Assistée à crémaillère
Suspensions Suspensions avant et arrière indépendantes
Amortisseurs réglables
Freins Double circuit hydraulique de freinage
Etriers en alliage
Disques ventilés avants et arrières en carbone
Répartition de freinage réglage par le pilote
Jantes OZ magnésium
Avant : 10 * 18 pouces
Arrière : 11 * 18 pouces
Pneumatiques Dunlop radial, imposés par le règlement
Avant : 265/660-R18
Arrière : 280/660-R18
Longueur 4.800 mm
Largeur 1.850 mm
Hauteur 1.200 mm
Poids minimum
(pilote compris) 1.070 kg
Réservoir 70 litres

[modifier] Palmarès
Date Pays Circuit Victoire
Saison 2004 16/05/2004 Italie Adria Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
06/06/2004 Allemagne Lausitzring Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
08/08/2004 Allemagne Oschersleben Image:Drapeau_Danemark.svg.png Tom Kristensen
05/09/2004 Pays-Bas Zandvoort Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
19/09/2004 République Tchèque Brno Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
Saison 2005 05/06/2005 République Tchèque Brno Image:Drapeau Suede.svg.png Mattias Ekström
07/08/2005 Allemagne Nürburgring Image:Drapeau Suede.svg.png Mattias Ekström
18/09/2005 Allemagne Lausitzring Image:Drapeau Suede.svg.png Mattias Ekström
Saison 2006 21/05/2006 Allemagne Oschersleben Image:Drapeau_Danemark.svg.png Tom Kristensen
02/07/2006 Grande-Bretagne Brands-Hatch Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
03/09/2006 Pays-Bas Zandvoort Image:Drapeau_Danemark.svg.png Tom Kristensen
24/09/2006 Espagne Barcelone Image:Drapeau_Allemagne.svg.png Martin Tomczyk
Saison 2007 22/04/2007 Allemagne Hockenheim Image:Drapeau_Suede.svg.png Mattias Ekström
29/07/2007 Pays-Bas Zandvoort Image:Drapeau_Allemagne.svg.png Martin Tomczyk
02/09/2007 Allemagne Nürburgring Image:Drapeau_Allemagne.svg.png Martin Tomczyk

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.