Championnat du Monde de Formule 1 1981

Un article de WikiF1, l’encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.
Sommaire [cacher] 1 L’Horizon 1981 :
2 Calendrier
3 Championnat du Monde des Pilotes 1981
4 Championnat du Monde des Constructeurs 1981
5 Lien interne
[modifier] L’Horizon 1981 :

Quels pilotes dans quelles voitures ? Avec quels pneus ? Selon quel règlement ? Où et quand ? Voilà un petit peu dans quelle ambiance s’ouvre la saison 1981… Le brutal retrait de Good Year vient ajouter à la confusion. Good Year ayant semble-t-il mal digéré la décision de Renault de se priver de ses services suite à une injonction du gouvernement Barre à “acheter français” et donc Michelin.

Il faut noter que Good Year reviendra sur sa décision plus tard. Tout le monde a acheté son billet d’avion pour l’Argentine… mais personne n’a réservé sa place pour un jour précis. Le GP d’Argentine ne devait d’ailleurs jamais ouvrir la saison…

La saison 81 commence comme la précédente avait terminé… par un conflit entre la FISA et la FOCA qui avait un moment décidé l’organisation d’un championnat dissident (déjà !). Ils avaient des voitures… mais pas de circuits !

La FISA voit donc validés les aménagements apportés au règlement : protection du pilote, suppression des jupes, augmentation du poids minimum et diminution de la taille des pneus. Ceci dit… Ecclestone et ses “partenaires de la FOCA” exigent un délai pour la mise en application de ce règlement… La FISA craignant de débuter le championnat et d’affronter une nouvelle crise au moment de la mise en application du règlement décide malgré tout de leur accorder gain de cause… en différant le début de ce championnat.

Côté transferts… après une âpre bataille avec McLaren, c’est fait… “Baby Frog, Alain Prost” réussit à se libérer de son contrat et signe avec Renault. Son départ libère chez McLaren une place pour le jeune De Cesaris qui va rejoindre John Watson… Outre Arnoux/Prost chez Renault, l’essentiel du plateau s’établit ainsi :

Jones-Reutemann chez Williams
Villeneuve-Pironi chez Ferrari
Laffite-Jabouille chez Talbot/Ligier
Cheever et Alboreto chez Tyrell
Andretti-Giacomelli chez Alfa Romeo
Piquet-Rebaque chez Brabham
De Angelis-Mansell chez Lotus

Ferrari, après ses déboires de l’année précédente, se déciadait à s’engager dans la voie de l’ère “turbo” ouverte par Renault. MacLaren était reprise par Ron Dennis. Retour en F1 pour March et arrivée de Toleman…

(pour découvrir le déroulement des différentes manches de ce championnat, cliquer sur les GP dans le tableau ci-dessous.)
[modifier] Calendrier
Grand Prix Circuit Distance (km) = Tours × Longueur (m)
1. 15 Mars États-Unis Ouest Long Beach 260,080 · 80 · 3251
2. 29 Mars Brésil Jacarepagua 311,922 · 62 · 5031
3. 12 Avril Argentine Buenos Aires 316,315 · 53 · 5968,2
4. 3 Mai Saint-Marin Imola 302,400 · 60 · 5040
5. 17 Mai Belgique Zolder 230,148 · 54 · 4262
6. 31 Mai Monaco Monte Carlo 251,712 · 76 · 3312
7. 21 Juin Espagne Jarama 264,960 · 80 · 3312
8. 5 Juillet France Dijon 304,000 · 80 · 3800
9. 18 Juillet Grande-Bretagne Silverstone 320,865 · 68 · 4718,6
10. 2 Août Allemagne Hockenheim 305,505 · 45 · 6789
11. 16 Août Autriche Osterreichring 314,947 · 53 · 5942,4
12. 30 Août Hollande Zandvoort 306,144 · 72 · 4252
13. 13 Septembre Italie Monza 301,600 · 52 · 5800
14. 27 Septembre Canada Montréal 277,830 · 63 · 4410
15. 17 Octobre Las Vegas Las Vegas 273,750 · 75 · 3650

[modifier] Championnat du Monde des Pilotes 1981
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
1. Nelson Piquet 50 4 – 9 9 – – – 4 9 4 6 1 2 2
2. Carlos Reutemann 49 6 9 6 4 9 – 3 – 6 – 2 – 4 – –
3. Alan Jones 46 9 6 3 – – 6 – – – – 3 4 6 – 9
4. Jacques Laffite 44 – 1 – – 6 4 6 – 4 4 9 – – 9 1
5. Alain Prost 43 – – 4 – – – – 9 – 6 – 9 9 – 6
6. John Watson 27 – – – – – – 4 6 9 1 1 – – 6 –
7. Gilles Villeneuve 25 – – – – 3 9 9 – – – – – – 4 –
8. Elio de Angelis 14 – 2 1 2 – 2 1 – – – 2 3 1 –
9. René Arnoux 11 – – 2 – – – – 3 – – 6 – – – –
10. Hector Rebaque 11 – – – 3 – – – – 2 3 – 3 – – –
11. Riccardo Patrese 10 – 4 – 6 – – – – – – – – – – –
12. Eddie Cheever 10 2 – – – 1 2 – – 3 2 – – – – –
13. Didier Pironi 9 – – – 2 – 3 – 2 – – – – 2 – –
14. Nigel Mansell 8 – – – 4 – 1 – – – – – – – 3
15. Bruno Giacomelli 7 – – – – – – – – – – – – – 3 4
16. Marc Surer 4 – 3 – – – 1 – – – – – – – –
17. Mario Andretti 3 3 – – – – – – – – – – – – – –
18. Patrick Tambay 1 1 – – – – – – – – – – – – – –
18. Andrea de Cesaris 1 – – – 1 – – – – – – – – – – –
18. Slim Borgudd 1 – – – – – 1 – – – – – –
18. Eliseo Salazar 1 – – – – – – – – – – – 1 – – –

[modifier] Championnat du Monde des Constructeurs 1981
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
1. Williams/Ford 95 15 15 9 4 9 6 3 – 6 – 5 4 10 – 9
2. Brabham/Ford 61 4 – 9 12 – – – 4 2 12 4 9 1 2 2
3. Renault 54 – – 6 – – – – 12 – 6 6 9 9 – 6
4. Ligier/Matra 44 – 1 – – 6 4 6 – 4 4 9 – – 9 1
5. Ferrari 34 – – – 2 3 12 9 2 – – – – 2 4 –
6. McLaren/Ford 28 – – – 1 – – 4 6 9 1 1 – – 6 –
7. Lotus/Ford 22 – 2 1 6 – 3 1 – – – 2 3 1 3
8. Arrows/Ford 10 – 4 – 6 – – – – – – – – – – –
9. Alfa Romeo 10 3 – – – – – – – – – – – – 3 4
10. Tyrrell/Ford 10 2 – – – 1 2 – – 3 2 – – – – –
11. Ensign/Ford 5 – 3 – – – 1 – – – – – 1 – – –
12. Theodore/Ford 1 1 – – – – – – – – – – – – – –
12. ATS/Ford 1 – – – – – – – – 1 – – – – – –

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.