Grand Prix de Chine 2013

Un article de WikiF1, l’encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

 

Le Grand Prix de Chine 2013, disputé sur le circuit de Shanghaï (56 tours de 5 451 m, soit 305,066 km), est le 881ème Grand Prix de Formule 1 du championnat du monde. C’est également la troisième manche du championnat 2013, disputée le 14 avril 2013.

 

 

 

Le tracé de Shanghai

Sommaire [cacher]

1 Avant la course

2 Engagés

3 Déroulement du week-end

3.1 Essais libres

3.1.1 Vendredi matin
3.1.2 Vendredi après-midi
3.1.3 Samedi matin

3.2 Qualifications et grille de départ
3.3 Déroulement de la course
3.4 Après la course
3.5 Classement de la course
3.6 Pole position et meilleur tour
3.7 Tours en tête

4 Classements généraux

5 A noter

6 Liens externes

7 Liens internes

[modifier]

 

Avant la course

Le 27 mars, Claire Williams, fille de Frank Williams est nommée directrice adjointe de l’écurie familiale.

Le même jour, on annonce le décès de Giancarlo Martini, ancien pilote et cofondateur de l’écurie Minardi.

Le lendemain, Force India et Mercedes annoncent la reconduction de leur partenariat à partir de 2014, sans donner de précisions quant à sa durée.

Le 19 mars, la FIA définit les zones d’activation du DRS : la première reste la même que lors des éditions précédentes (2011 et 2012). Elle est située dans la seconde moitié de la ligne droite du retour (détection de l’écart entre les virages 12 et 13). La zone supplémentaire se situe sur la ligne droite des stands (détection placée avant le dernier virage).

[modifier]

 

Engagés
n° Pilote Écurie Voiture
1 Sebastian Vettel
Infiniti Red Bull Racing
Red Bull RB9-Renault

2 Mark Webber

3 Fernando Alonso
Scuderia Ferrari
Ferrari F138

4 Felipe Massa

5 Jenson Button
Vodafone McLaren Mercedes
McLaren MP4/28-Mercedes

6 Sergio Pérez

7 Kimi Räikkönen
Lotus F1 Team
Lotus E21-Renault

8 Romain Grosjean

9 Nico Rosberg
Mercedes AMG Petronas F1 Team
Mercedes F1 W04

10 Lewis Hamilton

11 Nicolas Hülkenberg
Sauber F1 Team
Sauber C32-Ferrari

12 Esteban Gutiérrez

14 Paul di Resta
Sahara Force India F1 Team
Force India VJM06-Mercedes

15 Adrian Sutil

16 Pastor Maldonado
Williams F1 Team
Williams FW35-Renault

17 Valtteri Bottas

18 Jean-Éric Vergne
Scuderia Toro Rosso
Toro Rosso STR8-Ferrari

19 Daniel Ricciardo

20 Charles Pic
Caterham F1 Team
Caterham CT03-Renault

Ma Qinghua

21 Giedo van der Garde

22 Jules Bianchi
Marussia F1 Team
Marussia MR02-Cosworth

23 Max Chilton

[modifier]

 

Déroulement du week-end
[modifier]

 

Essais libres
[modifier]

 

Vendredi matin
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart Tours
1 Nico Rosberg Mercedes 1’36″717
21
2 Lewis Hamilton Mercedes 1’37″171 + 0″454 20
3 Mark Webber Red Bull-Renault 1’37″658 + 0″941 21
4 Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1’37″942 + 1″225 20
5 Fernando Alonso Ferrari 1’37″965 + 1″248 17
6 Jenson Button McLaren-Mercedes 1’38″069 + 1″352 24
NB : Lors de cette séance, Charles Pic (Caterham) est remplacé par Ma Qinghua.
[modifier]

 

Vendredi après-midi
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart Tours
1 Felipe Massa Ferrari 1’35″340
32
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1’35″492 + 0″152 32
3 Fernando Alonso Ferrari 1’35″755 + 0″415 30
4 Nico Rosberg Mercedes 1’35″819 + 0″479 35
5 Mark Webber Red Bull-Renault 1’36″092 + 0″752 31
6 Jenson Button McLaren-Mercedes 1’36″432 + 1″092 29
[modifier]

 

Samedi matin
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart Tours
1 Fernando Alonso Ferrari 1’35″391
13
2 Felipe Massa Ferrari 1’36″013 + 0″622 11
3 Lewis Hamilton Mercedes 1’36″065 + 0″674 18
4 Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1’36″286 + 0″895 17
5 Mark Webber Red Bull-Renault 1’36″420 + 1″029 15
6 Adrian Sutil McLaren-Mercedes 1’36″549 + 1″158 16
[modifier]

 

Qualifications et grille de départ
Pos. Pilote Écurie Q1 Q2 Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes 1’35″793 1’35″078 1’34″484
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1’37″048 1’35″659 1’34″761
3 Fernando Alonso Ferrari 1’36″253 1’35″148 1’34″788
4 Nico Rosberg Mercedes 1’35″959 1’35″537 1’34″861
5 Felipe Massa Ferrari 1’35″972 1’35″403 1’34″933
6 Romain Grosjean Lotus-Renault 1’36″929 1’36″065 1’35″364
7 Daniel Ricciardo Toro Rosso-Ferrari 1’36″993 1’36″258 1’35″998
8 Jenson Button McLaren-Mercedes 1’36″667 1’35″784 2’05″673
9 Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1’36″537 1’35″343 –
10 Nicolas Hülkenberg Sauber-Ferrari 1’36″985 1’36″261 –
11 Paul di Resta Force India-Mercedes 1’37″478 1’36″287

12 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 1’36″952 1’36″314

13 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1’37″349 1’36″405

14 Pastor Maldonado Williams-Renault 1’37″281 1’37″139

15 Jean-Eric Vergne Toro Rosso-Ferrari 1’37″508 1’37″199

16 Valtteri Bottas Williams-Renault 1’37″769

17 Esteban Gutiérrez Sauber-Ferrari 1’37″990

18 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 1’38″780

19 Max Chilton Marussia-Cosworth 1’39″537

20 Charles Pic Caterham-Renault 1’39″614

21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1’39″660

EX Mark Webber Red Bull-Renault 1’36″148 1’36″679

NB : Mark Webber a été exclu pour non respect de l’article 6.6.2 (quantité d’essence insuffisante) et s’est élancé des stands.
[modifier]

 

Déroulement de la course

Vingt-et-un pilotes sont présents sur la grille après que Mark Webber, exclu des qualifications a décidé de partir de la voie des stands. Les dix premiers sont en pneus tendres sauf Jenson Button, Sebastian Vettel et Nico Hulkenberg.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait et passe le premier virage devant les Ferrari. Derrière, les Force India s’accrochent mais peuvent poursuivre. A la fin du 1er tour : Hamilton devance Alonso, Massa, Räikkönen, Rosberg, Grosjean, Ricciardo, Button, Vettel, Hülkenberg. Webber change ses pneus dès la fin de ce premier tour. Ricciardo l’imite au 4ème tour alors que les Ferrari prennent le dessus sur la Mercedes au freinage du premier virage. Alonso mène devant Massa. Hamilton, Rosberg, Pic rentrent au 5ème tour, Alonso, Räikkönen, Bianchi, van der Garde au 6ème, Massa, Grosjean, Maldonado, Chilton au 7ème. Sutil, aileron arrière cassé après avoir été percuté par la Sauber de Gutiérrez, abandonne.

Après huit tours, Hülkenberg mène devant Vettel, Button, Perez, di Resta, Vergne, Alonso, Hamilton, Bottas, Räikkönen… Webber est 11ème. Les cinq premiers sont en “durs” et ne sont donc pas encore passés par les stands. Hülkenberg, Vettel, di Resta rentrent au 14ème tour. Quelques instants plus tard, Mark Webber et Jean-Eric Vergne s’accrochent. Ils rentrent tous les deux pour réparer, mais Webber abandonnera quelques instants plus tard après avoir perdu sa roue arrière droite, mal fixée. Peu après, c’est Räikkönen et Pérez qui s’accrochent. Le nez et l’aileron avant de la Lotus sont abîmés, mais le Finlandais ne rentre pas à son stand. Massa et Rosberg changent leurs pneus au 19ème tour. Pendant ce temps, Fernando Alonso dépasse Jenson Button et reprend la tête de la course. Hamilton, Räikkönen changent leurs pneus au 21ème tour pendant que Rosberg abandonne (suspension). Alonso, Button, Grosjean, Ricciardo, Maldonado rentrent au 23ème tour, Pérez au 24ème.

Au 27ème tour, c’est Vettel qui mène devant Alonso, Hülkenberg, Button, Hamilton, Räikkönen, di Resta, Massa, Grosjean et Pérez. Le plus rapide à ce moment-là est Alonso. Red Bull demande à Vettel de ne pas résister à la prochaine attaque d’Alonso (qui a des pneus plus frais et a une stratégie décalée). L’Espagnol dépasse l’Allemand dans le 28ème tour. Hülkenberg rentre pour chausser des “tendres” au 30ème tour. Vettel rentre au 31ème pour des “durs”. Di Resta s’arrête au 32ème tour, les Finlandais Räikkönen et Bottas au 34ème, Hülkenberg et Massa au 36ème, Hamilton, Grosjean et Vergne au 37ème, Ricciardo au 38ème, Maldonado au 39ème.

Après 40 tours, Alonso est en tête et devance Vettel, Button, Räikkönen, Hamilton, di Resta, Massa, Hülkenberg, Pérez et Ricciardo… Alonso rentre une dernière fois au 41ème tour. La 2ème place se joue entre Räikkönen (alors 4ème) et Hamilton (5ème), car ils ne doivent plus rentrer alors que Vettel (2ème) et Button (4ème) doivent encore passer les “tendres”. Alonso signe le meilleur tour au 46ème tour et Ferrari lui indique aussitôt qu’il n’a pas besoin d’aller aussi vite. L’Espagnol répond qu’il ne pousse pas du tout… Button effectue son dernier changement de pneus au 49ème tour et Vettel au 51ème. Di Resta (5ème) l’effectue au 53ème.

Fernando Alonso l’emporte devant Räikkönen et Hamilton qui a résisté au retour de Vettel.

[modifier]

 

Après la course

Les commissaires sportifs ont infligé une amende de 5 000 € à Red Bull pour avoir laissé repartir Mark Webber avec la roue arrière droite mal fixée.

Par contre, ils ont décidé de ne pas sanctionner huit pilotes (Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Romain Grosjean, Valtteri Bottas, Max Chilton et Mark Webber) qui ont utilisé leur DRS pendant que les drapeaux jaunes étaient agités suite à l’accrochage entre Esteban Gutiérrez et Adrian Sutil.

Ils ont jugé Esteban Gutiérrez responsable de l’accident. Le Mexicain écopera de cinq places de pénalité sur la grille de départ du prochain Grand Prix.

Ils ont jugé Mark Webber responsable de l’accrochage survenu avec Jean-Eric Vergne. L’Australien écopera de trois places de pénalité sur la grille de départ du prochain Grand Prix.

[modifier]

 

Classement de la course
Pos. n° Pilote Écurie Tours Temps/Écart Grille Points
1 3 Fernando Alonso Ferrari 56 1h36’26″945 (189,778 km/h) 3 25
2 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 56 + 10″168 2 18
3 10 Lewis Hamilton Mercedes 56 + 12″322 1 15
4 1 Sebastian Vettel Red Bull-Renault 56 + 12″525 9 12
5 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 56 + 35″285 8 10
6 4 Felipe Massa Ferrari 56 + 40″827 5 8
7 19 Daniel Ricciardo Toro Rosso-Ferrari 56 + 42″691 11 6
8 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 56 + 51″084 6 4
9 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 56 + 53″423 10 2
10 11 Nicolas Hülkenberg Sauber-Ferrari 56 + 56″598 10 1
11 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 56 + 1’03″860 12

12 18 Jean-Eric Vergne Toro Rosso-Ferrari 56 + 1’12″604 15

13 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 56 + 1’33″861 16

14 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 56 + 1’35″453 14

15 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 55 + 1 tour 18

16 20 Charles Pic Caterham-Renault 55 + 1 tour 20

17 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 55 + 1 tour 19

18 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 55 + 1 tour 21

Ab. 9 Nico Rosberg Mercedes 21 Suspension (alors 18ème) 4

Ab. 2 Mark Webber Red Bull-Renault 15 Perte d’une roue (alors 10ème) VS

Ab. 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 5 Accrochage (alors 14ème) 13

Ab. 12 Esteban Gutiérrez Sauber-Ferrari 4 Accrochage (alors 11ème) 17

[modifier]

 

Pole position et meilleur tour
Pole position : Lewis Hamilton (Mercedes) en 1’34″484 (207,692 km/h)
Meilleur tour : Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) en 1’36″808 (202,706 km/h)
[modifier]

 

Tours en tête
Lewis Hamilton : 4 (1-4)
Fernando Alonso : 31 (5 / 21-23 / 29-41 / 43-56)
Felipe Massa : 1 (6)
Nicolas Hülkenberg : 8 (7-14)
Jenson Button : 6 (15-20)
Sebastian Vettel : 6 (24-28 / 42)
[modifier]

 

Classements généraux
Pos. Pilote Points
1 Sebastian Vettel 52
2 Kimi Räikkönen 49
3 Fernando Alonso 43
4 Lewis Hamilton 40
5 Felipe Massa 30
6 Mark Webber 26
7 Nico Rosberg 12
8 Jenson Button 12
9 Romain Grosjean 11
10 Paul di Resta 8
11 Daniel Ricciardo 6
12 Adrian Sutil 6
13 Nicolas Hülkenberg 5
14 Sergio Pérez 2
15 Jean-Éric Vergne 1
Pos. Écurie Points
1 Red Bull-Renault 78
2 Ferrari 73
3 Lotus-Renault 60
4 Mercedes 52
5 Force India-Mercedes 14
6 McLaren-Mercedes 14
7 Toro Rosso-Ferrari 7
8 Sauber-Ferrari 5
[modifier]

 

A noter
31ème victoire de Fernando Alonso.
220ème victoire de Ferrari en tant que constructeur, la 221ème en tant que motoriste.
27ème pole position de Lewis Hamilton.
10ème pole position de Mercedes en tant que constructeur, la 92ème en tant que motoriste.
16ème meilleur tour en course de Sebastian Vettel.
30ème meilleur tour en course de Red Bull, le 153ème de Renault en tant que motoriste.
200ème Grand Prix de Fernando Alonso.
Mark Blundell (61 Grands Prix entre 1991 et 1995, trois podiums et 32 points, vainqueur des 24 heures du Mans 1992) est nommé assistant des commissaires de course.
[modifier]

 

Liens externes
Résumé des essais libres 1 sur le site de Canal +

Résumé des essais libres 2 sur le site de Canal +

Résumé des qualifications sur le site de Canal +

Résumé de la course sur le site de Canal +

Débriefing vidéo sur F1i TV

Débriefing vidéo sur F1i TV (2ème partie consacrée aux Français)

Le Top/Flop du Grand Prix de Chine 2013 sur F1 Chronicles

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.