Lola Mk1

Un article de WikiF1, l’encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

La Lola Mk1 était une voiture de sport construite par Lola entre 1958 et 1962.
La Mk1 aligné par Graeme Lawrence à Teretonga Park (Nouvelle-Zélande)
Agrandir
La Mk1 aligné par Graeme Lawrence à Teretonga Park (Nouvelle-Zélande)
Sommaire [cacher] 1 Historique
2 Fiche signalétique
3 Fiche technique
4 Palmarès
[modifier] Historique

Conçue autour du Coventry-Climax FWA de 1 100 cm3, la Lola Mk1 était composée d’un châssis multitubulaire léger (env. 27 kg).

Elle prouva son efficacité dès sa deuxième course avec la 2ème place d’Eric Broadley sur le Circuit de Snetterton, directement suivie d’une victoire à Brands-Hatch.

La Mk1 fut commercialisée dès 1959. Le proto signe le triplé à Goodwood et remporte une autre victoire à Clermont-Ferrand.

En 1960, la Mk1 est équipé de la troisième version du FWA et signe le doublé dans les championnats des marques 1960 (victoires aux 12 heures de Sebring et aux 1000km du Nürburgring) et 1961 (mêmes succès) dans sa catégorie (1 150 cm3), avec, entre autres, Peter Ashdown.

A partir de 1963, la Mk1 peut être motorisée par différents blocs (Ford 105E et 109E, Climax FWA, FWB ou FWE).

[modifier] Fiche signalétique

Lola Mk1
Années de constructions : 1958-1962

[modifier] Fiche technique

Longueur : 335 cm
Empattement : 190,5 cm
Voie avant/arrière : 122/120,5 cm
Poids (à vide) : 368-381 kg

[modifier] Palmarès

1960 : Champion du monde des voitures de sport (1 150 cm3)
1961 : Champion du monde des voitures de sport (1 150 cm3)

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.