Tony Brooks

Un article de WikiF1, l’encyclopédie libre du sport automobile et de la Formule 1.

Charles Anthony Standish “Tony” Brooks est un ancien pilote britannique.

Vainqueur à Monza (1958)

Agrandir

Vainqueur à Monza (1958)

Sommaire

Biographie

Destiné à une carrière de dentiste, Tony Brooks se découvre une passion pour le sport automobile à 20 ans. Après avoir tâté de la Formule 2 en 1954, il passe à la Formule 1 dès 1955 et termine à de belles places d’honneur sur des petits Grands Prix britanniques sur une Connaught de l’Equipe Endeavour. L’usine lui confie une Connaught B avec laquelle il triomphe lors du Grand Prix de Syracuse. Dès 1956, il est intégré en championnat du monde par l’équipe BRM pour laquelle il termine 2ème des 200 miles d’Aintree.

En 1957, il passe chez Vanwall. Il termine 2ème du Grand Prix de Monaco. Victime d’un accident au Mans, il revient pour triompher à Aintree (victoire partagée avec Stirling Moss). Il termine 5ème du championnat. En 1958, il part avec Vanwll à la conquête du titre : poleman à Monaco, il abandonne dans le premier quart de la course. Il remportera ensuite trois Grands Prix (Belgique, Allemagne et Italie) contribuant ainsi au titre constructeurs de l’équipe d’Acton. Il termine 3ème du classement pilote derrière Moss mais c’est Mike Hawthorn (Ferrari) qui est couronné.

Tony Vandervell ayant mis un terme à l’aventure Vanwall, Enzo Ferrari fait appel à lui pour la saison 1959. 2ème à Monaco et vainqueur en France et en Allemagne (où il réalise un coup du chapeau), Brooks rate de peu le titre face à Jack Brabham et sa Cooper à moteur arrière.

En 1960, il pilote les Cooper-Climax du Yeoman Credit Racing Team. Il ne voit que trois fois l’arrivée et, avec 7 points, termine à une lointaine 11ème place du championnat.

Il retourne chez BRM pour une ultime saison en 1961. Il signe le meilleur tour sous la pluie d’Aintree et un podium pour sa dernière apparition puis raccroche son casque.

Il tient alors un garage à Weybridge et fait quelques apparitions sur des courses historiques.

Fiche signalétique

  • Britannique
  • né le 25 février 1932 à Dunkinfield (Angleterre)
  • Débuts en Grand Prix : London Trophy 1955
  • Début en championnat du monde : Angleterre 1956
  • Dernier GP : États-Unis 1961
  • Nombre de GP disputés : 38 (1 fois non partant, 2 forfaits, 33 engagements hors championnat)
  • Nombre de victoires : 6 (1 hors championnat)
  • Nombre de pole position : 3
  • Nombre de meilleurs tours : 3
  • Nombre de points marqués : 75
  • Nombre de podiums : 10
  • Nombre de tours en tête : 133
  • 2ème du championnat du monde en 1959

Carrière en F1

  • 1955 : Connaught-Lea Francis (modèle A de l’Equipe Endeavour et B d’usine)
  • 1956 : BRM (modèle P25)
  • 1957 : Vanwall (modèles VW5, VW3, VW7, VW8 et VW10 d’usine et VW1 de Rob Walker) ; Cooper-Climax (modèle T43 de Rob Walker)
  • 1958 : Vanwall (modèle VW5) ; Cooper-Climax (modèle T43 de Rob Walker)
  • 1959 : Ferrari (modèle D246), Vanwall (modèle VW59)
  • 1960 : Cooper-Climax (modèle T51 du Yeoman Credit Racing Team), Vanwall (modèle VW11 et VW5) ; Lotus-Vanwall (modèle 18 de Vandervell Products Ltd.)
  • 1961 : BRM (modèles P48/57 et P48)

Coéquipiers en F1

Palmarès

Récupérée de “https://www.wikif1.org/Tony_Brooks

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.